petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Samedi 17 Novembre 2018
Samedi 17 novembre 2018 à 20h30 | CONCERT

Invitée par la compagnie du ballet national de la Norvège, Carte Blanche, à créer la pièce Jerada pour treize danseurs, Bouchra Ouizguen travaille les mécanismes de survie d’un groupe d’individus. L’artiste marocaine active ces questions chorégraphiquement à travers des figures géométriques, le cercle, la spirale et la course, afin de faire apparaître un mouvement collectif qui tend vers l’infini. S’appuyant sur l’énergie musicale de Dakka Marrakchia, une forme musicale rituelle et folklorique de Marrakech, la pièce quitte les endroits familiers pour sonder des terrains inconnus, urbains ou désertiques, pour convoquer le présent.





Samedi 17 novembre 2018 (14h00-19h00) | DEBAT ET CONFERENCE

Cet atelier vise à proposer aux participants un éclairage sur le recours au référent religieux islamique dans la sphère politique. Il permet de mieux comprendre à quoi renvoient les expressions « islamisme », « salafisme » et « djihadisme » dans une perspective comparative entre les contextes sunnite et chiite. Cette approche permet ainsi de mieux pouvoir appréhender les discours et les représentations des acteurs politiques du Maghreb et du Moyen-Orient contemporain.

👥 Cette formation est animée par :
Haoues Seniguer , maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Lyon, Directeur du CODEMMO (Coopération et Développement au Maghreb et au Moyen-Orient), Spécialité de 5ème année du diplôme de Sciences Po Lyon. Il est également chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Pensée politique et économique à Lyon.

Chérif Ferjani, professeur émérite de science politique à l’Université Lumière Lyon-II, chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Pensée politique et économique à Lyon et Directeur du pôle Recherche-action « Religions, Démocratie et Paix », au Timbuktu institute for Peace Studies à Dakar. Il est l’auteur de travaux concernant l’histoire des idées politiques et religieuses dans les espaces arabes et musulmans.





Samedi 17 novembre 2018 à 14h30 | CINEMA SEANCE UNIQUE

Dans ce beau documentaire, des cinéastes et ses fondateurs retracent l’histoire de la Cinémathèque d’Alger fondée trois ans après l’indépendance. Truffé d’images d’archives, d’extraits de films et de témoignages non seulement de ses fondateurs mais aussi de cinéastes et de comédiens, ce passionnant documentaire retrace l’histoire de la Cinémathèque d’Alger fondée le 23 janvier 1965. Elle doit sa création à Mahieddine Moussaoui, une figure de l’indépendance dont l’obsession était de sauver les films et les photos de la lutte armée. Ce retour sur une histoire du cinéma se mêle à un retour sur un passé, lointain, douloureux et aimé. Magnifique





Samedi 8 décembre 2018 à 20h30 | THEATRE

Il y un an on accueillait au Nouveau Cap, « HOURIA LES YEUX VERTS » spectacle à guichet fermé qui à suscité, auprès de son public, l’envie de la voir de nouveau et pour les moins chanceux d’avoir enfin l’occasion de découvrir son spectacle.

Houria c’est, Zohra une jeune femme de 37 ans, pétillante, confortablement installée dans ses baskets et son job de vendeuse en prêt-à-porter. Jusqu’à ce que « Rendez-vous en terre connue d’Oran », une vidéo « pour délirer entre copines » soit vue près de 60.000 fois à peine mise en ligne...





Du mercredi 10 octobre 2018 au dimanche 10 février 2019 | EXPOSITION

Palmyre, Alep, Mossoul, Leptis Magna : des noms qui résonnent comme les symboles millénaires du fabuleux patrimoine du monde arabe. Mais aussi comme autant de sites martyrs, défigurés par la folie ou la rapacité des hommes, ou menacés par leur négligence et par l’injure du temps. Les voici ressuscités le temps d’une exposition, au fil d’un voyage virtuel et d’une spectaculaire mise en scène immersive…





Dimanche 18 novembre 2018 à 18h00 | CINEMA LES SALLES

Y. CHAHINE : UN PROCESSUS MUSICAL DE CRÉATION
par AMAL GUERMAZI, musicologue et violoniste

+ LE DESTIN
Au XIIe siècle, dans l’Andalousie régie par les Arabes, le philosophe Averroès est nommé juge. Ses sentences sont diversement appréciées, en particulier par les opposants au pouvoir qui cherchent à s’en servir pour renverser le calife.




video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014