petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Lundi 18 Decembre 2017
Vendredi 8 décembre 2017 à 19h30
HOMMAGE A LA CINEASTE TUNISIENNE KALTHOUM BORNAZ

La Fondation de la Maison de Tunisie a le plaisir de vous inviter à une soirée hommage à la cinéaste tunisienne "Kalthoum Bornaz" Au programme une rencontre autour du livre « Kalthoum Bornaz l’Etoile à la recherche du fil perdu » de Alia Baccar Bournaz
suivie de la projection du film « l’Autre moitié du ciel. » de Kalthoum Bornaz

invitée : Alia Baccar Bournaz

Biographie Alia Baccar Bournaz :
Titulaire du Doctorat d’Etat ès-Lettres françaises (Paris III-Sorbonne), Alia BACCAR BOURNAZ est professeur émérite à l’Université de la Manouba—Tunisie. Son domaine de recherche porte sur la littérature française du XVII° siècle : mécanisme de la création littéraire à partir des sources historiques et culturelles relatives à la Méditerranée ; la Tunisie punique et latine dans les textes gréco-latins ; les romans tunisiens d’expression française et la femme tunisienne mythique et militante.

Elle est auteure d’une cinquantaine d’articles scientifiques et de 7 ouvrages dont 2 ont reçu des distinctions : Zobéida Amira, la Dame de Dar el Bacha, éd. Sahar, Tunis 2007, Prix CREDIF des Recherches sur la femme tunisienne, mars 2008 et La Méditerranée, odyssée des cultures, Publ. E N S de Tunis 2008, Mention spéciale du Jury « Afrique méditerranéenne » ADELF, Paris 2009.

Elle a reçu d’importantes décorations : Grand Officier de l’Ordre national du Mérite -Tunis ; Chevalier de l’Ordre de la République ; Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académiques-Paris et Médaille d’or de l’Etoile civique française -Paris.

Madame Alia Baccar Bournaz est aussi la soeur de la cinéaste Kalthoum Bournaz.

Kalthoum Bournaz biographie :
Née le 24 août 1945 à Tunis et morte le 3 septembre 2016 à Ben Arous, est une réalisatrice, scénariste et productrice de cinéma tunisienne.
Elle appartient à la première génération de femmes cinéastes en Tunisie, et à une génération d’artistes et d’intellectuels, jeunes au moment de l’indépendance tunisienne, qui ont grandi et émergé professionnellement durant les années Bourguiba.

Filmographie

Courts métrages
1986 : Couleurs fertiles
1992 : Regard de mouette
1996 : Nuit de noces à Tunis (vidéo) pour Arte TV
2000 : La Forêt d’El Medfoun

Moyens métrages
1988 : Trois personnages en quête d’un théâtre

Longs métrages
1998 : Keswa, le fil perdu (Kiswâ al-khayt al-dhâi)
2008 : L’Autre moitié du ciel (Shtar m’haba)

Synopsis L’Autre moitié du ciel (Shtar m’haba)

Agés de vingt ans, Selim et Selima sont jumeaux, orphe­lins de leur mère décé­dée en les met­tant au monde. Ils vivent à Tunis avec leur père, Ali, grand avocat au bar­reau de Tunis. Ali ne s’est jamais remis de la mort de sa femme. Il tient ses enfants pour res­pon­sa­bles de sa mort et refuse obs­ti­né­ment de répon­dre à leurs ques­tions la concer­nant. Selima décou­vre un jour que les filles n’héri­tent que de la moitié des parts de leurs frères. Elle inter­roge son père : « Est-ce parce que les pères n’aiment leurs filles qu’à moitié ? ». A la mort de leur père, Sélim part vivre à l’étranger. Qu’advien­dra-t-il de Sélima ?

FICHE TECHNIQUE
Réalisation : Kalthoum Bornaz
Scénario : Mohamed Raja Farhat
Avec : Younès Ferhi, Sana Kassous, Mourad Meherzi, Féthi Messelmani, Sihem Msaddek, Ayham Kamel

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Plus d'infosici


Fondation de la Maison de Tunisie 45A Bd Jourdan, 75014 Paris


Telephonearabe 2005-2014