petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Vendredi 22 Novembre 2019
Mardi 12 novembre 2019 à 19h00
FATIMA L'ALGERIENNE DE DAKAR DE MED HONDO

"Fatima l'Algérienne de Dakar". Été 1957, Nord-Est de l’Algérie. Le sous-lieutenant sénégalais Souleyman Fall dirige un commando de parachutistes chargé de « nettoyer » une zone montagneuse sensée abriter des "fellaghas". Durant une patrouille, il abuse de la jeune Fatima qui tente de s’échapper. De ce drame, va naître un fils. Quelques années plus tard, au Sénégal, le père de Souleyman, musulman pratiquant et monogame convaincu, exige de son fils qu’il retrouve et épouse Fatima, en réparation de son acte.

Année 2002 / 93’
Avec Babacar Sadikh Bâ, Amel Djemel, Thierno Ndiaye Doss, Mahmoud Saïd, Abdoul Almamy Cheikh Wane, Larbi Zekkal

Abib Mohamed Medoun Hondo, dit Med Hondo, était un acteur, réalisateur, scénariste et producteur franco-mauritanien, né le 4 mai 1936 à Atar, en Mauritanie. Il est décédé le 2 mars 2019 à Paris. Il est principalement connu pour son travail important dans le domaine du doublage, étant notamment la voix française régulière d'Eddie Murphy, particulièrement dans le rôle d'Axel Foley dans le Flic de Beverley Hills, l'Âne dans la série de films Shrek et pour avoir prêté sa voix au personnage de Rafiki dans la série de films Le Roi lion.

Il appartient à la deuxième génération de réalisateurs africains, après les précurseurs comme Ousmane Sembène..
Docker dans un premier temps, puis cuisinier, il découvre alors le théâtre et s'inscrit aux cours d'art dramatique chez Françoise Rosay, où il joue comme acteur dans de nombreuses pièces (Shakespeare, Tchekhov, Kateb Yacine, Aimé Césaire, Brecht, etc.), puis participe à la création du Comité africain des cinéastes, pour fonder un peu plus tard, en 1966, sa propre troupe, Griotshango. Il devient acteur et producteur. Il s'initie au cinéma en tournant deux courts-métrages : Balade aux sources et Partout ou peut-être nulle part. Il joue notamment dans deux films, Un homme de trop de Costa-Gavras, en 1966, et Promenade avec l'amour et la mort de John Huston, en 1969. Il remporte divers prix et est sélectionné une première fois au festival de Cannes mais il est interdit par la suite, pour des raisons diplomatiques, dans divers pays. Malgré cela, Med Hondo continue son travail de réalisateur, examinant le colonialisme et le post-colonialisme5. En 1973 sort Les Bicots-nègres, vos voisins3, toujours sur le thème de la vie des immigrés et du racisme en France. En 1977, il tourne un film sur la lutte du Front Polisario, Nous aurons toute la mort pour dormir. En 1979, il revient à son thème initial avec West Indies ou les nègres marrons de la liberté, un récit sur l’esclavage et le colonialisme dans les Caraïbes3. Hondo qualifie lui-même le film de « music-hall tragi-comique ».
En 1986, il reçoit le grand prix du Fespaco au Burkina Faso et le prix du meilleur film au festival de Londres avec Sarraounia. En 1994, sort Lumière noire, puis en 2002 son dernier long métrage Watani, un monde sans mal. En 2003, il met en scène la pièce de théâtre La Guerre de 2000 ans de Kateb Yacine.

Plus d'infosici

.
Centre Culturel Algerien 171 rue de la Croix-Nivert 75015 Paris


Telephonearabe 2005-2019