petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Dimanche 24 Mars 2019
Dimanche 24 mars 2019 à 19h00 | Seance Unique

On nous appelait Beurettes est un portrait de la première génération de femmes d’origine maghrébine nées en France après la guerre d’Algérie. À travers les témoignages de Mina, de Aourdia, de Dalila et celui de la réalisatrice elle-même, le film retrace l’histoire méconnue de ces femmes qui ont été les premières à affronter la question de la double identité, et, comme femmes, à trouver les chemins de leur émancipation entre les traditions familiales et les préjugés de la société d’accueil. Projection du film suivie d'une rencontre avec la réalisatrice et d'un pot de l'amitié.




Lundi 25 mars 2019 à 17h30 | Seance Unique

Les films israéliens et américains tournés dans la ville de Jaffa entre les années 60 et 90 constituent la base de l'histoire d'un rêve. Tous les protagonistes sont retirés des séquences d'origine, laissant un cadre vide formé par la ville. Ainsi, l'impossible devient possible, grâce à un point de vue individuel qui filme le passé en compilant des images faites de souvenirs.

Séance présentée et suivie d'un débat avec le FCP, Léopold Lambert (rédacteur-en-chef de The Funambulist, auteur de trois livres examinant la violence coloniale de l'architecture en particulier en Palestine) et Anaïs Farine (auteure d'un article consacré au film Recollection dans le numéro de The Funambulist intitulé "Space & Activism").




Samedi 30 mars 2019 à 19h30 | Seance Unique

Documentaire tunisien, portant un message d'espoir, celui d'une révolution réussie, laissant présager un modèle de société plus altruiste. Pour cela, la réalisatrice parcours la Tunisie post-révolutionnaire. A la manière d'un road-trip, elle va à la rencontre des bâtisseurs d'une Tunisie nouvelle, pour porter leur détermination à l'écran, et donner un visage à cette révolution, dont on va scruter le devenir pour en déceler la mouvance.




Jeudi 4 avril 2019 à 20h45 | Seance Unique

"Même si vous tuez un poète, mille chansons lui survivront." Des collégiens d'une banlieue d'Aix-en-Provence assistent à la création d'un opéra en arabe, écrit par un poète syrien en exil. Des paroles qui résonneront bien au-delà de leur cour d'école.

Projection suivie d'une discussion avec le journaliste Antoine Perraud (Mediapartart), le poète syrien Fady Jomar, et Mathilde Chèvre à l'honneur dans le film




Vendredi 5 avril 2019 à 20h00 | Seance Unique

Tourné à Alger en 1965, La Bataille d’Alger s’appuie sur des faits réels et met en scène l’assaut donné en 1957 par le colonel Bigeard et les parachutistes du colonel Massu sur la Casbah d’Alger. Considéré comme un film de propagande sur ce que l’on appelait encore « les événements » d’Algérie, ce film a été censuré en France jusqu’en 2004.

Devenu aujourd’hui un symbole de la lutte des peuples opprimés, il vous sera présenté sous forme de ciné-concert dans lequel la musique et l’engagement d’Asian Dub Foundation interagissent avec les scènes de guérillas urbaines du film et sa bande-son originale composée par Ennio Morricone.

Un événement exceptionnel qui s’englobe dans l'exposition Paris-Londres 1962-1989.




Dimanche 7 avril 2019 à 16h00 | Seance Unique

Hédi Jouini, le chanteur le plus populaire de l'histoire tunisienne, continue d'inspirer les grands mouvements politiques de son pays. Pourtant, il n'a jamais souhaité révéler sa célébrité à sa famille. Ce documentaire nous propose de revenir sur les mystères de la vie de légende de celui qui fut père d'une nation à défaut d'être père de famille.




Dimanche 7 avril 2019 à 19h00 | Seance Unique

Love and Revenge est un concert audio, musique et vidéo.
Love and Revenge c’est les chansons et les films de l’âge d’or de la production audiovisuelle arabe, de 1940 jusqu’aux années 90. Love and Revenge, c’est le monde arabe, son libertinage, ses traditions et ses contradictions.
Love and Revenge, c’est de la musique électronique et du montage vidéo en temps réel. Un dialogue entre musique et cinema; un va et vient entre son et image.
Un petite dose de nostalgie, d’espoir, d’amour et d’humour.




Samedi 13 avril 2019 à 18h00 | Seance Unique

Séance suivie d'une rencontre avec les réalisateurs Camille Millerand et Latifa Saïd

TAHITI
Tahiti, 35 ans, est Camerounais. Migrant sans papiers, il vit et travaille depuis dix ans à l’Aéro-Habitat d’Alger, mais sans que sa situation ne soit régularisée. Les jours passent et se ressemblent tandis que sa famille, au Cameroun, l’incite à rentrer auprès d’elle. Déçu de son expérience algérienne, Tahiti s’apprête à retrouver sa famille et son pays d’origine.

DERWISHA
Derwisha est un quartier d’Alger. Ici, une maison, toujours en chantier, est un lieu de passage pour des migrants en route vers l’Europe. Une nuit, la maison est attaquée. L’expulsion des habitants est imminente. Michelle, Fabrice, Rodrigue et leurs voisins décident de s’organiser pour se défendre, protéger la maison, sans mettre en péril leurs rêves. Doivent-ils fuir ? Mais pour aller où ? Et s’ils choisissent de rester ? Quels risques prennent-ils ?




Mardi 16 avril 2019 à 19h00 | Seance Unique

Quelques mois après l’été 2006, les cinéastes libanais Joana Hadjithomas &Khalil Joreige emmènent Catherine Deneuve dans le sud du Liban, dévasté par les combats entre le Hezbollah et l’armée israélienne. Incarnant la vedette dans son propre rôle, elle va rencontrer Rabih Mroué, auteur dramatique et acteur fétiche de ces deux cinéastes. Ensemble, ils parcourent le temps d’une journée les régions touchées par le conflit. Entre film et documentaire, une aventure imprévisible, inattendue, commence alors…




Mardi 23 avril 2019 à 19h00 | Seance Unique

Liban, 1975. Suite à l’enlèvement de son père par des inconnus, Tolal doit assumer le rôle de chef de clan. Par devoir et par obligation, il quitte sa fiancée Soraya et part rejoindre sa campagne natale pour mener ses hommes dans une guerre à laquelle il ne croit pas. Enceinte et prête à tout pour l’aider, Soraya s’engage alors dans une périlleuse mission pour tenter de libérer le père de l’homme qu’elle aime.




Samedi 27 avril 2019 à 15h00 | Seance Unique

À Beyrouth, dans l’un de ces immeubles traditionnels menacés par l’essor des tours luxueuses, les habitants forment une grande famille. Autour d’eux, les nouvelles constructions s’emparent de la ville, du ciel et de son horizon. Suivant le jeune Elie, nous partons à la rencontre des voisins de l’immeuble et de ceux, petits et grands, qui luttent pour la sauvegarde du patrimoine beyrouthin. Avec beaucoup de poésie, Le Cèdre et l’Acier retrace l’histoire d’un art de vivre qui disparaît et d’une mémoire qui s’efface.




Vendredi 10 mai 2019 à 20h00 | Seance Unique

Sur le chemin qui mène au cimetière du village, plusieurs femmes serrent contre elles les photos de leurs époux, de leurs pères ou de leurs fils. Certaines portent le voile, d’autres une croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre funeste et inutile. Et maintenant on va où ? raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d’une grande ingéniosité, elles n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes pour leur faire oublier leur colère et leurs différences. Jusqu’où iront-elles ?




Vendredi 17 mai 2019 à 20h00 | Seance Unique

Durant une nuit estivale, Toufic déambule dans les rues de Beyrouth. Jeune vendeur dans une boutique d’informatique, il souhaite croquer la vie à pleines dents, s’amuser, aimer… Mais il découvre que vivre normalement est un luxe hors de sa portée : quinze ans après la fin de la guerre, un volcan sommeille toujours à chaque coin de rue. Réalisé en 2006, ce film grave et léger de Michel Kammoun dresse le portrait d’une jeunesse qui ressent toujours la menace de la violence.




Vendredi 24 mai 2019 à 20h00 | Seance Unique

Après 20 ans de séparation, Samir, ancien milicien, réapparaît dans la vie de son petit frère Omar devenu garde du corps à Beyrouth. Pendant toutes ces années, sa famille l’avait cru mort et personne ne se réjouit de son retour. Samir doit désormais se confronter à un pays qu’il ne reconnaît plus. Entre drame et comédie, le film illustre le destin de tous ceux qui ont traversé l’enfer de la guerre civile.




Vendredi 31 mai 2019 à 20h00 | Seance Unique

Rabih, un jeune chanteur aveugle, est invité avec sa chorale à se produire en Europe. Lors des formalités pour obtenir son passeport, il découvre qu’il n’est pas le fils biologique de ses parents et ce mensonge l’entraîne dans une quête à travers le Liban, à la recherche de son identité. Un périple qui dresse aussi le portrait d’un pays meurtri par les conflits, et qui peine à relater sa propre histoire.





video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014