petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Vendredi 24 Mai 2019
Vendredi 24 mai 2019 à 20h00 | Seance Unique

Après 20 ans de séparation, Samir, ancien milicien, réapparaît dans la vie de son petit frère Omar devenu garde du corps à Beyrouth. Pendant toutes ces années, sa famille l’avait cru mort et personne ne se réjouit de son retour. Samir doit désormais se confronter à un pays qu’il ne reconnaît plus. Entre drame et comédie, le film illustre le destin de tous ceux qui ont traversé l’enfer de la guerre civile.




Lundi 27 mai 2019 à 19h30 | Seance Unique

La Fondation de la Maison de Tunisie française a le plaisir de vous inviter à la projection du film documentaire tunisien « Papa Hédi ». De Claire Belhassine,

« Papa Hedi est un portrait du 21ème siècle de l'un des musiciens les plus appréciés de Tunisie, Hedi Jouini , à travers les yeux de sa petite-fille britannique.
Un documentaire contemporain à la recherche des traces de l'esprit de Hedi ,et qui nous fera découvrir à travers des rencontres avec collègues , famille et commentateurs culturels son héritage public et privé et de découvrir pourquoi sa musique vit encore aujourd'hui .
Claire n’avait qu’une vingtaine d’années quand elle a découvert que son grand-père était le Frank Sinatra du monde arabe. Les chansons et les compositions de Hedi Jouini résonnent encore vingt ans après sa mort ... »




Jeudi 30 mai 2019 à 19h30 | Seance Unique

▶︎▶︎ Le Festival Ciné-Palestine fera son ouverture au Luminor Hôtel de Ville avec Mafak - Screwdriver de Bassam Ali Jarbawi
La projection sera suivie d'une rencontre avec Bassam Jarbawi, Areen Omari et Yasmeen Qaddumi

Après quinze ans de prison, Ziad, que tout le monde considère comme un héros, tente de se réadapter à la vie « normale » en Palestine. Incapable de distinguer la réalité de ses hallucinations, il se force à revenir là où tout a commencé.




Vendredi 31 mai 2019 à 20h00 | Seance Unique

Rabih, un jeune chanteur aveugle, est invité avec sa chorale à se produire en Europe. Lors des formalités pour obtenir son passeport, il découvre qu’il n’est pas le fils biologique de ses parents et ce mensonge l’entraîne dans une quête à travers le Liban, à la recherche de son identité. Un périple qui dresse aussi le portrait d’un pays meurtri par les conflits, et qui peine à relater sa propre histoire.




Vendredi 31 mai 2019 à 18h00 | Seance Unique

To My Father, d'Abdel Salam Shehadah, documentaire rendant hommage aux photographes qui ont immortalisé la vie à Gaza durant cinquante ans, ouvrira le le focus Gaza.

À cette occasion, le Festival inaugurera au cinéma Luminor Hôtel de Ville une exposition photographique de Haj Salama, célèbre photographe de studio du camp de réfugiés de Rafah dans les années soixante, soixante-dix.

Tourné en grande partie dans le camp de réfugiés de Rafah, To My Father est un périple magnifique dans cinquante ans d’histoire des Palestinien.e.s à travers la photo et la voix des photographes. Les photographies en noir et blanc trônent dans le salon. Objets de vénération familiale et documents de mémoire, elles fixent les jours heureux, les mariages, les cérémonies de diplômes, les copains sur la plage…
Mais la réalité de Gaza change tout à coup. À partir de 1967, le photographe devient reporter de guerre, la caméra témoigne pour l’extérieur. Les gens se méfient désormais de la photo, devenue instrument d'identification et de contrôle.




Samedi 1 juin 2019 à 15h00 | Seance Unique

En 1975, la guerre civile éclate au Liban : les écoles ferment. Deux jeunes musulmans, Tarek et Omar, et leur nouvelle amie May, jeune chrétienne du même quartier, filment leur vie trépidante d’adolescents insouciants. Tous décidés à profiter de leur jeunesse, ils s’aventurent dans la ville et connaissent leurs premiers émois amoureux. Progressivement, ils sont rattrapés par la réalité de leur environnement.




Jeudi 6 juin 2019 à 19h00 | Seance Unique

FESTIVAL CINÉ-PALESTINE 2019 — 5EME ÉDITION
Projection suivie d'une rencontre avec Hala Alabdalla, réalisatrice, productrice et formatrice syrienne.

LE PLAT DE SARDINES, OU LA PREMIÈRE FOIS QUE J'AI ENTENDU PARLER D'ISRAËL
d'Omar Amiralay

LE RÊVE
de Mohamed Malas
Les camps palestiniens de Sabra et Chatila, Burj al-Barajneh et Ain al-Helweh reproduisent les ruelles et les maisons des villages de Palestine, la caméra s’y aventure comme dans le labyrinthe des mémoires. Ce que racontent les Palestiniens, ce sont leurs rêves: apparitions de personnages célèbres, d’amis ou de parents disparus, images et sons de bombardements et d’avions, moments de peur ou d’amour, images d’une terre devenue lointaine. Mohamed Malas est un réalisateur syrien, né à Quneitra, en 1945. Il a réalisé La Nuit en 1992.




Samedi 8 juin 2019 à 16h30 | Seance Unique

Depuis trois ans déjà, le Festival Ciné-Palestine propose une soirée en plein-air, gratuite et populaire, sur le parvis de la basilique de Saint-Denis. Cette année, plusieurs espaces et activités vous accueillent jusqu’à minuit.




Mardi 11 juin 2019 à 20h00 | Seance Unique

Après avoir vécu à l’étranger de nombreuses années, Pierre Dulaine, danseur professionnel maintes fois récompensé, retourne à Jaffa, où il est né en 1944 d’une mère palestinienne et d’un père irlandais. Nostalgique des rues de son enfance, mais conscient de la tension qui règne entre les différentes communautés vivant à Jaffa, Pierre veut réaliser le rêve de toute une vie : faire danser ensemble les enfants palestiniens et israéliens,transmettre le plaisir et la fraternité de la danse, mettant ainsi à l’épreuve leurs croyances et celles de leurs familles.





video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014