petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Vendredi 20 Septembre 2019
Dimanche 22 septembre 2019 à 10h45 | Seance Unique

A la demande générale de fans de l'agglomération, pour fêter les 1 an d'un film phénomène
en présence du réalisateur, Nadir Dendoune et de sa mère et héroïne Messaouda Dendoune.
Précédée dès 10h45 d'un thé ou café offert par Utopia.

Des figues en avril
Nadir Dendoune - documentaire France 2017 59mn - avec l'incroyable Messaouda Dendoune, les autres membres de la famille Dendoune, et la participation involontaire de l'émission « Les Douze coups de midi » de Jean Luc Reichmann…

Ça aurait pu être juste un mec un petit peu célèbre qui aurait eu envie de faire un film sur sa maman - et ça n'aurait jamais eu vocation à sortir de son smartphone. Mais c'est en fait beaucoup, beaucoup plus que cela. Sans doute parce que Nadir Dendoune est un drôle de zèbre : inattendu, inclassable, ingérable, son parcours parle pour lui. Grandi comme bien d'autres au sein d'une famille kabyle dans une cité de l'Ile Saint Denis, il esquive de justesse, grâce aux bonnes rencontres aux bons moments (notamment un génial animateur de quartier, Salah), le parcours classique des jeunes immigrés de deuxième génération frappés par le déterminisme social. Sportif mais novice en alpinisme, Nadir Dendoune doit sa notoriété à son ascension en mode « tête brûlée » de l'Everest. Aventure qu'il raconte dans Un tocard sur le toit du monde, gros succès de librairie adapté au cinéma sous le titre L'Ascension, plus d'un million d'entrées à la clé. Connu également pour son soutien sans faille à la Palestine, il se bat pour la reconnaissance de la génération de ses parents, ces Maghrébins qui ont tant donné à la France, laquelle leur a tellement peu rendu.

Son livre Nos rêves de pauvres parlait de son enfance dans cette France des laissés pour compte pendant les années 80. Des figues en avril, continuation du livre, dessine le portrait drôle et bouleversant de sa mère Messaouda, que l'on découvre dans le quotidien de son deux pièces cuisine de l'Ile Saint Denis, essentiellement rythmé par la présence invisible de son mari, Mohand, placé en établissement et à qui elle rend visite chaque jour….




Mardi 24 septembre 2019 à 19h00 | Seance Unique

Le film raconte l'histoire de deux jeunes étudiants Rami et Zina qui s'aiment. Pris par la jalousie, Karim, un autre étudiant, se venge en poussant une de ses camarades a` embrasser Rami sur la joue. La scène est prise en photo et envoyée a` Zina par téléphone et c'est la rupture. Peu après Rami va tisser une nouvelle aventure avec Chanez.
Il s'agit en fait d'un démon qui prend le visage d'une jeune fille. Le spectateur va assister ensuite a` des scènes de violence et de charlatanisme. Le comportement de Rami change. Son père et sa sœur décident de le faire examiner par un psychiatre et par un marabout. Déprimé´ le jeune Rami tente de mettre fin a` sa vie.




Vendredi 27 septembre 2019 à 16h00 | Seance Unique

Dans un monde où la complexité des interactions internationales s’intensifie, la géopolitique est au coeur des décisions stratégiques. Hier, aujourd’hui comme demain, la nécessité de comprendre les relations entre les facteurs géographiques et les entités politiques est un enjeu majeur. Dans cette perspective, les étudiants de deuxième année du bachelor de l’ILERI sont fiers de vous convier à la première édition du Festival du Documentaire Géopolitique. Pour cette grande première édition de 2019, nous vous proposons d'aborder une thématique qui déchaîne les passions : le Moyen-Orient. Le festival se déroulera sous la forme d’un atelier avec le visionnage de films suivi d’un débat avec des invités spécialisés.

« Vers l’Orient compliqué, je volais avec des idées simples »




Vendredi 27 septembre 2019 à 20h | Seance Unique

Projection suivie d'un débat avec Pierre Stambul, porte-parole de l'UJFP
L'histoire de la Palestine, de son origine à aujourd'hui, loin de ce que les médias appellent le conflit israélo-palestinien. Experts internationaux, historiens, diplomates des Nations unies, juristes en Droit International mais aussi, témoignages de simples citoyens… Un éclairage primordial basé sur des éléments factuels incontestables, pour se débarrasser des clichés et idées reçues




Samedi 28 septembre 2019 à 20h00 | Seance Unique

Carte blanche au Festival du Film Africain de Louxor

En périphérie d’une ville minière, un adolescent de 16 ans, Abdou, cherche à sortir de sa condition en apprenant à lire et écrire…




Samedi 28 septembre 2019 à 18h00 | Seance Unique

Carte blanche au Festival du Film Africain de Louxor

Lotfi est contraint de revenir en Tunisie lorsque son ex-femme est hospitalisée de manière inattendue. Il est maintenant responsable de son fils autiste…




Dimanche 29 septembre 2019 à 18h30 | Seance Unique

Carte blanche au Festival du Film Africain de Louxor

Un réalisateur a des soucis. Rentrant chez lui avec son chauffeur de taxi habituel, il rencontre une prostituée…




Mardi 15 octobre 2019 à 19h00 | Seance Unique

Le soleil ne se lève plus sur l’Atlas algérien. Après les guerres, sur cette terre où résonne encore l’écho d’une menace, Lamine marche dans la steppe accompagné d’un enfant. Que fuient-ils ensemble ? Un présent peuplé de mystérieux assaillants ? Les cauchemars du passé ? Cette traversée nocturne au cœur d’une nature majestueuse prend tour à tour les accents fantastiques d’une quête, d’un jeu ou d’un récit initiatique.
La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur David Yon.




Vendredi 15 novembre 2019 à 20h00 | Seance Unique

Pour cette nouvelle soirée égyptienne, l’ICI propose le film Le Monstre, en partenariat avec le Louxor et le Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient. À la veille de la Première Guerre mondiale, un bourg de la vallée du Nil sous occupation britannique se voit terrorisé et racketté par un cruel brigand… À la limite de la comédie musicale, ce film inspiré d’une histoire vraie a été présenté au festival de Cannes en 1954. Pionnier du cinéma réaliste égyptien, le réalisateur Salah Abou Seif a su porter un regard lucide sur les contradictions politiques et sociales de la société égyptienne de son époque.




Mardi 26 novembre 2019 à 19h00 | Seance Unique

Quand ils dorment, film de Mariam Touzani
Fissures, film de Hicham Ayouch

Tanger, ville-monde où se croisent des âmes perdues errant dans ses dédales enfumés… Entre récits et trajectoires tourmentées, ces deux films aux couleurs très différentes ont la nuit en partage. Dans Quand ils dorment, la petite Sara essaie par tous les moyens de passer une dernière nuit avec son grand-père mourant. Fissures suit les déboires d’Abdelsellem, qui vit avec son ami Noureddine après un séjour en prison. Tous deux tombent amoureux de Marcella, une Brésilienne fantasque, indépendante, et excessive.





video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014