petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mercredi 26 Septembre 2018
Jeudi 20 septembre 2018 à 19h00
LES EXILS DE MAHMOUD DARWICH

Rencontre-hommage à l'occasion des dix ans de la disparition du grand poète palestinien Mahmoud Darwich, voix majeure de la littérature arabe. Les échanges seront accompagnés de performances musicales orchestrées par le comédien Erick August, qui, depuis 2008, se consacre à la poésie arabe contemporaine, particulièrement à celle de Mahmoud Darwich.

De son œuvre immense, de sa vie assumée comme une œuvre, Mahmoud Darwich (13 mars 1941-9 août 2008) incarne l’histoire de la Palestine moderne. Dans ses écrits poétiques, il a évolué du vers le plus épuré au chant le plus sophistiqué. Il a évoqué la perte et l’exil dans un souffle plus tragique qu’homérique. Il a déconstruit les mythes et montré que, face à l’Histoire et à la vérité nue de la vie, « le temps des légendes est révolu ». Dans ses derniers recueils de poèmes, il épouse le mouvement d’une errance planétaire, édifie l’épopée des habitants des marges et des ombres, et témoigne d’une impulsion authentique et généreuse qui le propulse à jamais vers l’étranger, le pérégrin, le nomade et l’homme de passage.

Avec :
Evanghelia Stead, chercheuse, traductrice, professeure de littérature comparée à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-En-Yvelines, membre de l’Institut universitaire de France ;
Brigitte Herremans, chargée de mission Moyen-Orient et Afrique du Nord, BOZAR (Bruxelles), coordonnatrice des travaux de la Chaire culturelle et universitaire Mahmoud Darwich fondée en Belgique il y a deux ans ;
Jean-Baptiste Para, poète, critique littéraire et traducteur, directeur de la rédaction de la revue Europe ;
Mourad Yelles, écrivain, chercheur et professeur des universités en littératures maghrébines et comparées, Inalco, Paris ;
Kadhim Jihad Hassan, poète, essayiste et traducteur, professeur des universités en littérature arabe classique, Inalco, Paris.

Débat animé par Farouk Mardam Bey, historien, éditeur, directeur de la collection Sindbad aux éd. Actes Sud.

Perfomances musicales
Erick Auguste sera entouré de musiciens dont les bluesmen guitaristes Yassine Karoui et Eric Sauviat et le bassiste Youcef Boukella. Parmi les textes de Mahmoud Darwich lus sur fond rock, blues et jazz : Passants parmi les paroles passagères, Sur cette terre, Quand les martyrs vont dormir et Nous aussi, nous aimons la vie.

Sur Darwich, Erick a cette belle envolée : « Et puis dire que sa poésie a du sens, c’est une évidence. Elle a le souci des réalités et de l’Histoire. Elle veut participer implicitement à l’entreprise d’espoir. Mais n’oublions pas aussi qu’elle est belle. Presqu’aussi belle que l’œil de la plume du paon. »

Plus d'infosici


Institut du monde arabe 1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris


Telephonearabe 2005-2014