petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mardi 25 Fevrier 2020
Mercredi 22 janvier 2020 à 19h00
RENCONTRE AVEC AUMER U LAMARA

L’ACB Ouvre les Guillemets à AUMER U LAMARA
pour le roman Agadir n Roma
(Les remparts de Rome)

Rencontre animée par Belaïd Addi & Arezki Metref

Nous sommes en 241 - 238 av. J.C., dans les années probables de naissance de Massinissa (Masnsen). La Numidie venait de subir la plus terrible des répressions commise par l‘armée carthaginoise, après l’échec de la guerre des mercenaires. C’est le traumatisme de cette répression violente, après un vent de liberté et d’espoir, qui conduira de jeunes Numides, dans le roman, depuis les contreforts de l’Aurès, à s’engager dans l’armée… carthaginoise. S’en suivra leur exil en Hispanie (sud de l’Espagne) pour l’apprentissage des armes, la préparation de l’aventure romaine à côté d’Hannibal, la traversée des Alpes, les batailles sans fin, les souffrances et la désillusion.

Le roman donne vie à cette aventure, vécue dans la chair des hommes, l’immense espoir de leur libération. C’est une tranche d’histoire du monde, toujours écrite jusque-là par les vainqueurs, qui est racontée ici de l’intérieur, par ceux qui l’ont faite et subie, dans leur langue, celle du cœur et de l’authenticité, des murmures d’espoir, des gémissements…
C’est le prélude à la guerre de 2000 ans qui continue aujourd’hui, sous d’autres formes, pour l’entière libération du peuple Amazigh.

Agadir n Roma est le 5eme roman de Aumer U Lamara, écrit, comme les précédents, en langue tamazight de Kabylie.

Biographie / Bibliographie :
Aumer U Lamara (Aomer Oulamara, dans l’orthographe coloniale) est physicien de formation et ancien élève du cours de berbère de Mouloud Mammeri à l’université d’Alger de 1969 à 1974. Il a travaillé comme enseignant-chercheur physicien dans plusieurs universités et écoles d’ingénieurs en France et en Algérie, et aussi comme ingénieur dans l’industrie. A l’université de Tizi Ouzou, il a assuré le cours libre de tamazight et contribué à la revue Tafsut (printemps), publication clandestine du Mouvement Culturel Berbère. Depuis 1985 il s’est mis à l’écriture en tamazight par le recueil du témoignage historique ‘’Iberdan n tissas’’.

Depuis quelques années, Aumer U Lamara écrit régulièrement des articles politiques (en français), dans le journal électronique, Le Matin d’Algérie (lematindalgerie.com) et dans d’autres sites web amazighs.

Plus d'infosici


ACB de Paris Association de Culture Berbère 37 bis rue des Maronites, 75020 Paris


Telephonearabe 2005-2019