petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Jeudi 24 Janvier 2019
Jeudi 24 janvier 2019 à 19h00

Laurent Bonelli et Fabien Carrié viennent de faire paraître au Seuil « La Fabrique de la radicalité. Une sociologie des jeunes djihadistes français », l’enquête la plus fouillée à ce jour sur le sujet. Débat avec les deux auteurs.

Avec Laurent Bonelli, maître de conférences en science politique de l’université de Paris-Nanterre et Fabien Carrié, docteur en science politique de l’université de Paris-Nanterre, tous deux membres de l’Institut des sciences sociales du politique (UMR 7220).

Débat animé par Sonya Faure, Journaliste pages Idées à Libération.




Jeudi 24 janvier 2019 à 18h30

Conférence à l’occasion de l’exposition «Dhikr Pictural»

La conférence sera animée par Muhammad Vâlsan, directeur de la revue Science Sacrée, investi dans le dialogue inter-religieux et par l’artiste plasticienne Anissa Berkane qui expose «Dhikr pictural» du 14 décembre 2018 au 26 janvier 2019 au CCA-Paris.




Samedi 26 janvier 2019 à 14h00

Cet atelier a pour but de décrypter le conflit en revenant à ses origines. Il visera à comprendre sa genèse, les causes de la révolution de 2011, les objectifs des différents acteurs et la transformation en guerre civile. Il abordera également l’aspect régional et international qu’a pris ce conflit, le rôle des grandes puissances et les logiques de négociation de paix. Enfin, et pour être complet, il s’intéressera à l’avenir de la Syrie et des Syriens, principaux intéressés par cette crise humanitaire majeure.




Dimanche 27 janvier 2019 à 17h00

Les Dimanches de Souria Houria
Animés par Farouk Mardam Bey

L’avenir de la Syrie semble à court terme échapper à tous les Syriens, qu’il s’agisse du régime de Bachar al -Assad, en dépit de ses cris de victoire, ou des différentes forces d’une opposition totalement dépassée par les événements.

Comment se présente aujourd’hui la situation sur le terrain, dans le jeu de plus en plus imprévisible entre les puissances internationales (la Russie et les États-Unis) et régionales (l’Iran, la Turquie et Israël) imbriquées chacune à sa manière dans la « question syrienne » ? Qu’est-ce qui se passe exactement au nord du pays, à l’ouest comme à l’est de l’Euphrate, depuis l’annonce par Donald Trump, en décembre dernier, du retrait militaire américain ? Et quelle est désormais la marge de manœuvre d’Erdogan entre Trump et Poutine ? Qu’en est-il, enfin, de la tendance qui s’affirme dans le monde arabe à la normalisation des relations diplomatiques et/ou économiques avec le régime de Damas ?




Mardi 29 janvier 2019 à (18h30-20h30)

Présentation du n°41 de la revue Moyen-Orient : « Kurdistan syrien: réalité politique ou utopie? »

Rencontre avec :
Cyril Roussel, docteur en géographie, chercheur à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) Amman. En Syrie entre 1997 et 2005 et en Jordanie depuis 2010, il poursuit actuellement ses recherches aux frontières de la Syrie et de l’Irak. Il travaille plus particulièrement sur les mouvements et les circulations de marchandises et de personnes, les processus de construction territoriale communautaire en cours et les dynamiques transfrontalières.
Hesso Aimad, docteur en sciences politiques, a soutenu en 2018 une thèse intitulée : « Kurdistan syrien ( Rojava) : histoire, géographie et géopolitique »
Patrick Haenni, docteur en sciences politiques, ancien chercheur au CEDEJ (Le Caire), il est l’auteur de nombreuses études sur les processus d’islamisation en Egypte, au Soudan, au Maroc, au Yémen, en Afghanistan ainsi que dans les populations musulmanes d’Occident. Il a notamment publié L’ordre des caïds (Karthala, 2005) et L’islam de marché (Seuil, 2005)

Modération: Allan Kaval, journaliste au Monde




Mercredi 30 janvier 2019 Mercredi 30 janvier 2019 à 17h00

Soirée de lancement du Centre d’écriture et de rhétorique et de la Chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po.

Introduction de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

Conférence inaugurale par Kamel Daoud, titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence.

Dialogue avec les écrivains Pierre Assouline, Kamel Daoud, Aurélie Filippetti et Leïla Slimani.

Conclusion par Bénédicte Durand, directrice des études et de la scolarité de Sciences Po.




Mercredi 30 janvier 2019 à (12h30-14h00)

Présentation du livre Le soleil ne se lève plus à l’Est. Mémoires d’Orient d’un ambassadeur peu diplomate de Bernard Bajolet (Plon, 2018).

Rencontre avec :
Bernard Bajolet, ancien diplomate et ancien directeur de la DGSE. Il a été ambassadeur à Amman, Sarajevo, Bagdad, Alger et Kaboul. Nommé premier coordonnateur national du renseignement en 2008, il sera nommé à la tête de la DGSE, le service secret français, où il sera en poste jusqu’en mai 2017. Auteur de Le soleil ne se lève plus à l’Est. Mémoires d’Orient d’un ambassadeur peu diplomate (Plon, 2018).
Modération: René Backmann, journaliste à Mediapart, membre de l’iReMMO.




Jeudi 31 janvier 2019 à 19h30

Rencontre autour du thème « Transmettre au XXIème siècle »

La rencontre est animée par Ahmed Bouyerdene, chercheur en histoire, photographe, auteur de l’ouvrage Jdûd, portraits d’une génération et Noureddine Belarbi, historien travaillant sur la question de l’enracinement des vieux migrants (chibaniates et chibanis) et Mehdy Mimounidirecteur de éditions lemessage, éditeur de l’ouvrage. Elle fait écho à l'exposition " Jdûd, portraits d’une génération" de Ahmed Bouyerdene.




Jeudi 31 janvier 2019 à 19h00

Militante féministe javanaise du début du XXe siècle, Raden Ayu Kartini a eu un impact majeur sur le développement de l’éducation des femmes. Si sa mort prématurée l’a empêchée de concrétiser ses projets, elle est néanmoins devenue une héroïne dont l’anniversaire est une fête nationale. Sa dénonciation de la polygamie a cependant porté peu de fruits. Ce combat et d’autres ont été poursuivis à la fin du XXe siècle par des femmes formées dans des universités islamiques, avec l’aide de jeunes intellectuels réformateurs. Le débat sur les droits des femmes est entre leurs mains.

Andrée Feillard, chercheure honoraire au CNRS (Centre Asie du Sud-est, CASE). Historienne et ancienne journaliste, elle traite des relations entre Islam et politique en Asie du Sud-Est mais aussi




Samedi 2 février 2019 à 14h00

Cet atelier vise à proposer aux participants un éclairage sur les enjeux politiques, économiques et géopolitiques au sein la région du Golfe Arabo-Persique. Il permet de mieux comprendre les tensions qui le traversent et les logiques d’alliances qui le composent.





> >>
video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014