petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mardi 20 Fevrier 2018
Jeudi 22 février 2018

LES JEUDIS DE L'IMA

Laurence Louër vient de faire paraître au Seuil « Sunnites et chiites. Histoire politique d’une discorde ». Retour avec l’auteur sur les dynamiques qui sous-tendent l’histoire complexe des relations entre les deux grands courants de l’islam.

Avec :

Laurence Louër, professeure associée à Sciences Po, rattachée au Centre de recherches internationales (CERI), auteur notamment de Chiisme et politique au Moyen-Orient (Autrement, 2008). Pierre-Jean Luizard, directeur de recherche au CNRS, spécialiste du Moyen-Orient, auteur de nombreux travaux dont Le Piège Daech. L’État islamique ou le retour de l’histoire (La Découverte, 2015).
Mohamed Ali Amir Moezzi, islamologue, spécialiste du chiisme, titulaire de la chaire d’islamologie classique à l’Ecole pratique des hautes études, auteur de nombreux ouvrages dont Le Coran silencieux et le Coran parlant. Sources scripturaires de l’islam entre histoire et ferveur (CNRS Editions, 2011).

Débat animé par Virginie Larousse, rédactrice en chef du Monde des Religions.




Vendredi 23 février 2018 à 19h00

Suite au cycle de l’an passé, consacré à l’image dans le monde islamique, les trois séances de cette saison -confiées à Christiane Gruber, professeur d’art islamique à l’université du Michigan- s’intéresseront plus particulièrement aux représentations de personnages religieux et profanes, de la période médiévale aux débuts du XXe siècle.

Ces figures, peintes ou sculptées, sont-elles permises ? Le Prophète de l’Islam est-il représenté ? Comment s’est développé l’art du portrait et quels ont été ses supports ? Au cœur du regard souvent porté sur les arts de l’Islam aujourd’hui, ces questions seront abordées au cours des trois rendez-vous proposées.

Les séances seront suivies par une médiation dans les salles du département des Arts de l’Islam par des étudiants de l’École du Louvre.




Jeudi 1er mars 2018 à 19h00

Branchés sur le flux de l’information, les Rendez-vous de l’actualité sont un moment de décryptage, d’échange et de recul pour tous, sur les derniers évènements du monde arabe. Arrêté quelques jours avant la rencontre, le sujet, la question ou l’évènement abordé sera chaque fois tiré de l’actualité immédiate de cette région afin de coller au plus près des évènements.




Vendredi 2 mars 2018 à 19h00

Suite au cycle de l’an passé, consacré à l’image dans le monde islamique, les trois séances de cette saison -confiées à Christiane Gruber, professeur d’art islamique à l’université du Michigan- s’intéresseront plus particulièrement aux représentations de personnages religieux et profanes, de la période médiévale aux débuts du XXe siècle.

Ces figures, peintes ou sculptées, sont-elles permises ? Le Prophète de l’Islam est-il représenté ? Comment s’est développé l’art du portrait et quels ont été ses supports ? Au cœur du regard souvent porté sur les arts de l’Islam aujourd’hui, ces questions seront abordées au cours des trois rendez-vous proposées.

Les séances seront suivies par une médiation dans les salles du département des Arts de l’Islam par des étudiants de l’École du Louvre.




Lundi 5 mars 2018 à (19h30-21h30)

Quatre conférences pour (re)découvrir quatre grands penseurs arabes des plus brillants de l'histoire universelle.

Poètes, philosophes, historiens, musiciens, les explorations intellectuelles et sensibles de ces grands penseurs recouvrent tous les champs du savoir, de la musicologie et de la mystique, aux mathématiques, de l’astronomie à la médecine.




Mercredi 7 mars 2018 à 19h00

Rencontre littéraire avec Malika Fecih pour le roman :

Gaïs ou la renaissance
(éditions DALIMEN)

Rencontre animée par Marie-Joëlle Rupp, suivie d’un moment d’échanges autour d’une collation et d’une dédicace de l’auteure.




Jeudi 8 mars 2018 à 19h00

LES JEUDIS DE L'IMA

La Aïta, chant populaire féminin grivois né à la fin du XIXe siècle, est aussi une précieuse source d’information pour les historiens et sociologues.

Avec :
Izza Génini, productrice et réalisatrice. On lui doit notamment la série de documentaires Maroc corps et âme, consacrés à divers genres musicaux marocains dont le gnawi, le melhoune ou la aïta.
Brahim El Mazned, inlassable militant de la cause musicale marocaine, notamment directeur artistique du festival Timitar d’Agadir, dédié à l’art amazigh, et directeur de Visa For Music à Rabat, plateforme et marché du disque et du spectacle vivant mettant en relief toute la création artistique africaine, moyen-orientale, caraïbe et sud-américaine.
Hassan Nejmi, poète, romancier, dont la thèse sur la Aïta fait référence en matière de musique. 

Débat animé par Rabah Mezouane, chargé de la programmation musicale à l’IMA




Mardi 9 mars 2018 à 18h30

SÉMINAIRE SEMESTRIEL

Responsables :

Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités, président de l’iReMMO et directeur de la revue Confluences Méditerranée. Auteur de nombreux ouvrages et articles sur les relations internationales, la Méditerranée et le Moyen-Orient.

Agnès Levallois, consultante, spécialiste du Moyen-Orient. Elle a occupé les fonctions d’analyste Proche-Orient au Secrétariat général de la défense nationale puis responsable du bureau monde arabe et persan à la Délégation aux affaires stratégiques au ministère de la défense. .

Présentation :

L’idée de ce séminaire est de donner les éléments de base à une compréhension des principaux enjeux de cette région. Même si les problèmes y sont d’une grande complexité, on peut essayer de retrouver de manière relativement simple quelques-unes des grandes questions fondamentales qui constituent la trame des contradictions et des conflits qui y sont à l’œuvre. On pourrait presque les ramener à une idée majeure déclinée sur plusieurs plans, celle d’une quête aujourd’hui encore inachevée : des peuples en quête d’un Etat; des Etats en quête d’une nation ; des peuples en quête de démocratie ; des jeunes en quête d’avenir et d’identité ; des acteurs étrangers en quête d’ingérence…




Samedi 10 mars 2018 (16h30 à 18h00)

Tout au long de l'année, les cafés littéraires permettent de rencontrer les écrivains en lice pour le Prix littéraire de la Porte Dorée, qui récompense un roman ou un recueil de nouvelles ayant pour thème l'exil.

Pour ce quatrième café littéraire de l'édition 2018 du Prix littéraire de la Porte Dorée, nous accueillons Fawaz Hussain pour son roman Le rêveur des bords du Tigre (Les Escales).
Farzand quitte Paris pour sa ville natale Amoudé, au Nord-Est de la Syrie. La guerre le retient à la frontière turque, à Diayrbakir où il rencontre Mirza, un garçon porteur d'espoir et d'optimisme.
Entre sa quête initiale et la re-découverte d'un pays différent de celui de son enfance, Farzand nous raconte le drame du peuple kurde et de sa langue.
Rencontre animée par Nihad Jnaid, coordinatrice du Prix littéraire de la Porte Dorée.




Jeudi 15 mars 2018 à 19h00

LES JEUDIS DE L'IMA

Rencontre avec le sociologue Michel Wieviorka, notamment connu pour ses travaux sur les conduites violentes, particulièrement le terrorisme, et sur le multiculturalisme.

Débat animé par François l’Yvonnet, écrivain, philosophe et éditeur, auteur de nombreux travaux sur Jean Baudrillard, Michel Serres, Jacques Derrida, Edgar Morin…





> >>
video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014