petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mercredi 24 Mai 2017
Mercredi 31 mai 2017 à 19h00

Figure féminine du IXe siècle, visionnaire mais pourtant peu connue, Fatima Fihiriya est originaire de Kairouan en Tunisie et grandit à Fès au Maroc, où elle reçoit avec sa soeur une éducation complète. C’est dans cette ville qu’elle consacre l’immense fortune léguée par son père à la construction de la fondation Al Quaraouiyine, lieu d’enseignement pluridisciplinaire considéré comme la première université du monde. Encore active aujourd’hui, elle a joué un rôle crucial dans la connaissance et la transmission des savoirs....

Avec
Mounira Chapoutot-Remadi, professeure émérite d’histoire du Moyen-Âge du monde musulman à l’Université de Tunis. Elle a dirigé plusieurs thèses en histoire du Maghreb et du Proche-Orient.




Vendredi 2 juin 2017 à 19h00

En 2011, la liberté d’expression faisait partie des revendications des soulèvements populaires qui ont bouleversé le monde arabe. Six ans après ces événements, la liberté de la presse permet de mesurer les évolutions politiques et sociales dans les différents pays de la région. Du Maroc à l’Irak, les situations sont très diverses et nécessitent d’examiner le contexte local. Et si la Tunisie fait figure d’exemple pour ses progrès en la matière, on constate de graves reculs en Égypte ou en Syrie. Dans des pays en transition démocratique ou sous régime autoritaire, comment des journalistes parviennent-ils à enquêter et publier en tout indépendance ?




Dimanche 4 juin 2017 à 16h00

Dans le cadre de l'exposition Trésors de l'islam en Afrique Repenser l'Afrique subsaharienne et le monde arabe
Carte blanche à Alain Mabanckou, Rencontre 2

Comment repenser l’Afrique subsaharienne et le monde arabe contemporains : les questions d’histoire réciproque, de la philosophie et la littérature.

Intervenants :

Nadia Yala Kisukidi est agrégée et docteure en philosophie et maîtresse de conférences à l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis et directrice de programme au Collège International de Philosophie.

Nimrod Philosophe de formation, Nimrod est poète, essayiste, romancier et animateur de revues (dont la dernière, Agotem, qu’il codirige avec François Boddaert, Gaston-Paul Effa).

Abdelkader Djemaï, grand reporter durant plusieurs années et animateur d'ateliers d'écriture, est un écrivain reconnu parmi les auteurs maghrébins contemporains.

Rencontre animée par Alain Mabanckou
Romancier, poète, essayiste, né en 1966 à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville), Alain Mabanckou est l'auteur d’une vingtaine de romans traduits dans une quinzaine de langues.




Mercredi 7 juin 2017 à 19h00

Face aux tentatives d’assignations identitaires et aux raccourcis établissant des liens de cause à effet entre immigration, religion musulmane et radicalisation, l’Institut des Cultures d’Islam invite des spécialistes et des universitaires à présenter leurs travaux de recherche pour questionner l’Islam dans sa complexité.

Débat : Le corps et sa représentation en islam
Avec Yannick Lintz, spécialiste du monde oriental. Elle dirige, depuis novembre 2013, le département des Arts de l’Islam du musée du Louvre. Elle est membre du Conseil d’administration de l’ICI.




Samedi 17 juin 2017

Plus de quarante ans après sa mort, Oum Kalsoum est toujours considérée comme la plus grande chanteuse du monde arabe, l’exemple du féminisme et l’héroïne du patriotisme. Avec sa voix exceptionnelle, toute en puissance et en finesse, elle fut la seule a faire durer au delà du raisonnable le tarab, jouissance esthétique et stade suprême de l’émotion musicale.
Sa vie est digne des plus beaux contes orientaux. Elle grandit dans une famille modeste et très pieuse. Animée d’une farouche volonté de s’instruire, Oum Kalsoum affine son talent. Les plus grands poètes et musiciens arabes composeront pour elle. Omniprésente à la radio comme au cinéma, Oum Kalsoum deviendra une idole, reconnue comme « l’Astre d’Orient ».

Avec
Ysabel Saïah-Baudis, journaliste et auteur, a écrit cette biographie nourrie des témoignages des proches et admirateurs d’Oum Kalsoum. Elle a publié plusieurs ouvrages et dirige depuis 2011 les éditions Orients.




Samedi 1 er juillet 2017 à 16h00

Partir de rien et s'en sortir, c'est le moteur du rap. La contestation fait partie intégrante de son ADN. De par le monde, au Proche-Orient, en Afrique, en Europe, des artistes bousculent l'ordre établi par leurs créations musicales. Comment vivre de sa musique ? Et comment allie-t-on contestation et émancipation économique ?

Cette conférence est organisée dans le cadre du week-end hip-hop the Kasbah

Avec Jean-Marc Mougeot, directeur de La Place, premier centre culturel dédié à la culture Hip Hop sous toutes ses formes. Il est passé par la danse, le deejaying, la radio, la création de l'Original Festival à Lyon.
Aziz Oguz, journaliste travaillant sur les quartiers populaires, la diversité et les minorités. Auteur d'une enquête sur l'économie du rap en France.
Et les artistes du week-end hip-hop : Al Akhareen, Keur Gui, Poetic Pilgrimage et Scred Connexion





video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014