petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mercredi 26 Septembre 2018
Du jeudi 8 mars au dimanche 1er avril 2018
HOMMAGE A GHANI ALANI

L’école de calligraphie de Bagdad, entre hier et aujourd'hui
Ghani Alani, le Maître de l’école de Bagdad

«L’école de calligraphie de Bagdad, entre hier et aujourd’hui » c’est dans le cadre de l’hommage rendu à Ghani Alani, Maître calligraphe, que l’Institut du monde arabe en co-production avec l’ambassade d’Irak en France, organisent une exposition rétrospective de l’œuvre du Maitre, avec le jour de l’inauguration de cet évènement, une projection d’un film documentaire « Ghani Alani, de l’esprit à la main » réalisé par Canal9-Suisse, des lectures de sa poésie par la comédienne Madeleine Guérin. Un hommage exceptionnel qui célèbre Ghani Alani, nommé aussi "Maître de l’École de Paris
" par ses nombreux élèves, artistes, amis et admirateurs

Très tôt Ghani sait qu’il sera calligraphe. C’est sa rencontre à l’âge de treize ans, avec Le Maître Hachem Mohamad, dit Le Bagdadi (natif de Bagdad) qui fut déterminante dans la confirmation de son héritag sumérien, mésopotamien et oriental. Et c’est naturellement à l’école de Bagdad, ville où il est né en 1937, que le maître lui enseignera son savoir pendant trois ans.

Après l’obtention d’un doctorat en droit à Paris, il retourne en Irak et intègre l’institut des Beaux-Arts de Bagdad. Avant de revenir en France, car il y a de cela plus d'un demi-siècle aujourd’hui, que Ghani Alani s’est installé à Paris. Depuis, il continue à enseigner et à transmettre son savoir aux étudiants de l’Hexagone et en Europe, à produire, écrire des livres sur son art et sa poésie, car il est aussi poète. L’art de la calligraphie c’est la poésie, elles sont indissociables dit-il. « Il y a dans la calligraphie quelque chose qui a à voir avec l’âme. La plume du calligraphe n’est que le prolongement même de son bras, de tout son être », avait-il déclaré quand, il reçut le Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe en sa qualité de grand maître de la calligraphie contemporaine, en 2009 .

Une exposition exceptionnelle, avec un artiste d’exception, Maître Ghani Alani de l’école de calligraphie de Bagdad
A ne pas manquer.

Ghani Alani
Maître calligraphe de l'école de Bagdad

Mon œuvre est toute ma vie.Tout en étudiant, j'ai travaillé, enseigné, transmi, produit, écrit des livres sur mon art et la poésie. Après avoir obtenu ma licence de droit et mes diplômes d'arts plastiques à Bagdad en 1967et reçu l'ijazé de mon maître, Hachem el Bagdadi (autorisation, donnée à un seul de ses élèves d'intégrer la lignée des maîtres de calligraphie de l'École de Bagdad), j’ai obtenu un doctorat d'État en Droit, droits d'auteurs, en France en 1975.
Tout en enseignant à l’Inalco, la Mairie de Paris, l’Ecole normale sup, etc…), j'ai commencé à exposer mes œuvres, Beaubourg, Fontevraud en collaboration avec les Compagnons de Lurs et un peu partout en France et en Europe. J'utilise tous les supports naturels pour mes œuvres, dont la plupart sont mes propres poésies. Certaines de mes œuvres ont été acquises par le Centre Pompidou, l'Institut du Monde arabe ou le British Muséum. En 2003, à l'occasion d’une tournée en Suisse, Canal9 a réalisé un film documentaire sur ma vie et mes réalisations, intitulé " Ghani Alani, de l'esprit à la main".
J'ai reçu le « Prix Unesco-Sharjah pour la culture arabe 2009 » pour avoir fait découvrir à l'Occident, l'art de la calligraphie arabe. Cela m'a amené tout naturellement vers l'écriture, publications, articles sur l'art de la calligraphie arabo-musulmane, ainsi que vers des émissions de télévision sur Arte, France 2. J'écris de la poésie, et j’ai reçu à ce titre le Prix Européen Michel-Ange 2011. J'ai illustré les livres de Pierre Seghers concernant la civilisation arabe en France. J'ai enregistré "Dis-moi, Orient et Occident peuvent-ils se rencontrer ?" de dix de mes poésies, en français et en Arabe, sur des compositions au piano, un cd paru en 2009. J'ai illustré en calligraphie des poètes franco-arabes, tels qu'Adonis et Salah Stétié, dont la prochaine réédition de "Râbi'a de feu et de larmes" est paru chez Albin Michel.

PLus d'infosici


Bibliothèque niveau 1 Institut du Monde Arabe 1, rue des Fossés -Saint-Bernard- Paris 75005


Telephonearabe 2005-2014