petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Lundi 16 Juillet 2018
Du mercredi 28 mars 2018 au dimanche 5 Août 2018

Venez vivre « L'épopée du canal de Suez », la nouvelle exposition-événement de l'Institut du monde arabe. En images, en textes, en vidéos et même en fiction, embarquement immédiat sur la voie d’eau artificielle la plus célèbre au monde, creusée de main d’homme depuis… quatre mille ans.




Du jeudi 29 mars au dimanche 29 juillet 2018

Avec les oeuvres de Sherko Abbas, Latif Al Ani, Resmi Al Kafaji, Ali Assaf, Salam Atta Sabri, Julien Audebert, Dia Azzawi, Hanaa Malallah, Mehdi Moutashar, Mosul Eye Bureau, Michael Rakowitz, Jewad Selim, Lorna Selim, Walid Siti, Sharif Waked et Ala Younis
Commissariat : Morad Montazami
Direction artistique : Bérénice Saliou

Avec Bagdad mon amour, l’ICI veut montrer l’engagement des artistes irakiens pour la préservation de leur patrimoine, ravagé par des décennies de dictature et de guerre. Cette nouvelle saison culturelle rend hommage à Hiroshima mon amour, chef d’œuvre d’Alain Resnais écrit par Marguerite Duras, pour évoquer en filigrane les conflits, pillages et destructions en Irak à travers le travail d’artistes. Reprenant la figure de la métaphore, omniprésente dans le film, l’exposition propose un parcours parmi des oeuvres d’art moderne et contemporain qui s’approprient les architectures, symboles et objets du passé comme autant de moyens de survivance d’une identité en péril.




Du mercredi 11 avril 2018 au dimanche 23 septembre 2018

Une œuvre magistrale de l’artiste irakien Dia Al-Azzawi est à découvrir à l'entrée du musée de l’IMA : l’ensemble des planches de Nous ne voyons que des cadavres. Massacres de Sabra et Chatila (1983), ainsi que 16 sérigraphies du portfolio Hymne du corps. Poèmes dessinés pour Tell El-Zaatar (1979).




Du…. au dimanche 30 septembre 2018

Le principe de la carte blanche : faire dialoguer un créateur avec les collections du musée, lui permettant d’exprimer son vécu, sa relation et sa perception du monde arabe. Lassaâd Metoui y a toute sa place, tant dans sa pratique d’une calligraphie réinterprétée que dans le lien qu’il entretient avec les mots. Son « Pinceau ivre » donne forme et couleur au langage et incarne les sons et rythmes de l’oralité.




Du ..... au dimanche 16 septembre 2018

Le MAC VAL propose du 14 avril au 16 septembre 2018 une exposition monographique de Kader Attia.

Pour cette exposition au MAC VAL, « Les racines poussent aussi dans le béton », Kader Attia imagine une réflexion en forme de parcours initiatique, autour de l’architecture et de sa relation aux corps. Une exposition qu’il imagine comme une « conversation intime avec le public du MAC VAL » pour ensemble « sonder les maux et les joies qui articulent la vie dans les cités ». Ayant grandi à Garges-lès-Gonesse, il souligne la familiarité des paysages (architectures, population, transports en communs etc…), et a la sensation, à chaque fois qu’il vient au MAC VAL, de « rentrer à la maison ».




Du lundi 30 avril 2018 au dimanche 19 août 201

Pour la première fois en France, la Philharmonie de Paris présente une exposition dédiée aux musiques arabes, célébrant à la fois la richesse d’un patrimoine ancien méconnu et l’intense créativité d’artistes issus des vingt-deux pays qui forment aujourd'hui le monde arabe.
Les œuvres rassemblées permettent de découvrir de riches collections publiques et privées situées en Orient et en Occident. Instruments de musique, calligraphies, peintures, photographies, carnets de voyage, bandes dessinées, pochettes de disques et archives sonores rares... invitent à un voyage visuel et sonore.

Une expérience à partager grâce à de nombreux dispositifs ludiques et interactifs.




Du mardi 15 mai 2018 au dimanche 6 janvier 2019

Une année durant, pour offrir leur vision du monde arabe, 240 artistes créent séparément 240 œuvres, participant d'une réalisation commune sur le principe du cadavre exquis. Cet Œil ouvert sur le monde arabe, œuvre évolutive, sera dévoilé en trois actes au fil de son avancement, les 15 mai, 18 septembre et, ultime dévoilement de l'œuvre complète, 6 novembre 2018.
Sur une idée originale de l'agence créative Fred et Farid




Du ... au dimanche 23 septembre 2018

Le Jeu de Paume consacre une importante exposition à l’artiste franco-marocaine Bouchra Khalili (Casablanca, 1975). Le travail de l’artiste en film et installation vidéo, photographie et sérigraphie, s’organise autour de plateformes mises en œuvre par l'artiste depuis lesquelles des membres de minorités performent leurs stratégies de résistances face à l’arbitraire du pouvoir.




Du.... au lundi 30 juillet 2018

L’exposition « Un autre regard sur le patrimoine libanais » présentée dans le cadre de l’évènement « Liban sur Seine » invite notre regard à une exposition de photos exceptionnelles

À travers l'objectif de Jean Merhi, Berine Pharaon, Jean-Pierre Tarabay et Maher Attar, ils sont quatre photographes libanais internationaux, hommes et femmes à nous présenter plus de soixante œuvres, qui célèbrent le Liban par un autre regard sur le patrimoine libanais.

Des séries de photographies qui mettent à l’honneur la richesse fabuleuse de ce pays, par ses célébrités, ses routes aux cèdres bleus, ses pierres anciennes qui relient le passé au présent, le ciel et la terre, ses paysages, son savoir-vivre …

Venez voir l’exposition Un autre regard sur le patrimoine libanais, le regard de cinq photographes au regard en passion pour le beau pays du cèdre.





video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014