petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Dimanche 5 Avril 2020
Samedi 21 mars 2020 à 18h00
RAND ZIAD TAHA ET HALA SALEM

Dans le cadre du Printemps de la danse arabe

Dans Parallel, une chanson traditionnelle est jouée et chantée.

Les paroles s’attardent principalement au rôle du mari dans la cérémonie, laissant de côté la mariée. La musique festive pourrait laisser croire que ce moment est festif pour le couple et leurs invités, mais les interprètes s’opposent à cette lecture, offrant une toute autre interprétation… proposant une image de la femme contrastant avec les restrictions imposées par la communauté, pour un futur plus prometteur. Parallel est plus qu’une simple performance artistique : c’est une réponse aux violences mentale, émotionnelle et sociale que la femme doit endurer toute sa vie. Dans ce duo, à la fois similaires sur certains aspects et différentes sur d’autres, Hala Salem et Rand Ziad Taha sont tantôt connectées, tantôt déconnectées.

Rand Ziad Taha (Palestine)
Rand Ziad Taha est une danseuse palestinienne. Diplômée de l’Académie de musique et de danse de Jérusalem, elle obtient une bourse en 2017 pour participer au programme intensif d’été Henny Jurriens à Amsterdam. En 2018, elle remporte la 3ème place du concours chorégraphique Gertrude Strauss et danse Helder Seabra pour le projet B12 Performance. Cette même année, elle danse au sein de la compagnie c.a.t.a.m.o.n, participe à la biennale CINARS à Montréal et présente son duo Parallel au festival Tangente. Rand Ziad Taha termine actuellement un master au sein de la Copenhagen Contemporary Dance School.

Hala Salem (Palestine)
Hala Salem est une danseuse, chorégraphe, actrice, professeure de danse et animatrice d’ateliers palestinienne vivant à Deir Hanna. Elle a étudié le théâtre et la danse au Western Galilee Academic College, au programme d’été de la municipalité de Ramallah et au Haifa Dancers Training Workshop. Elle a également participé à un atelier sur l’art du récit du Amsterdam Storytelling Centre. Hala Salem a collaboré avec la photographe uruguayenne Natalia Isaacovitch, avec la chorégraphe Samar Hadad King, et a participé à l’exposition Motion Trap de l’artiste Samah Shehadeh à la A.M. Qattan Foundation, et au projet Dancers in the Community à Deir Hanna.

Distribution
Chorégraphie : Rand Ziad Taha et Hala Salem
Musique : Habiba
Dramaturgie : Shaden Abu-Elasal

Plus d'infosici


Institut du monde arabe 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V 75005 Paris


Telephonearabe 2005-2019