petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mardi 23 Janvier 2018
Jeudi 25 janvier 2018 à 20h30

Les Arabes ont longtemps vécu sur des rythmes magiques, ceux des films des années 40 à 70. La danse du ventre survenait, elle prenait sa place, en acmé du film ou du spectacle, comme en son centre. Le ventre et son nombril étaient le lieu où convergeaient nos regards fascinés

Aujourd'hui le nombril semble vibrer et vriller, au bord du précipice, flirtant avec le chaos. La violence de notre monde a pénétré le carton-pâte des décors, elle le renverse pour en signifier la fin, la fin d'un temps qui n'était qu'illusion, une illusion douce, ronde et sucrée.




Vendredi 26 Janvier 2018 à 20h00

BANIA vous invite à la « transe-en-danse » des frontières musicales, révélant et sublimant le pouvoir résolument envoûtant des rythmes traditionnels sahariens. Sur scène, l’énergie et la fougue des musiciens dominent, communicatives et fédératrices.

Le groupe BANIA donne une vision contemporaine des rythmes et chants du Sahara algérien et de l’héritage musical et spirituel fascinant, qui prend ses racines en Afrique profonde pour s’épanouir plus particulièrement au Maghreb à travers le Diwane, également l’Ahellil ou le Gouaril. Cette fusion chaleureuse de bendir, de guellal, de batterie, de guembris et de riffs électrifiés vous emporte vers une transe fraternelle et conviviale, roots, groove et festive, aux rythmes frénétiques des karkabous.




Vendredi 26 Janvier 2018 à 20h00

Concert découverte à l'occasion de la sortie de son premier album 'Syrian Dreams'

Maya Youssef a sillonné le monde avec son kanoun. Elle a développé un style propre, en soliste et en quatuor. C’est son premier concert en France, et il est à son image : généreux, partageur, humaniste. Une révélation.




Samedi 27 janvier 2018 à 21h00

Les plus grands standards de la chanson vous seront interprétés à l'image de ceux de Guerouabi, Dahmane El Harrachi ou encore Khaled, Idir, Babylone, Souad Massi, Baaziz, El Dey, ONB et tant d'autres
Un programme riche et varié pour une soirée pleine de plaisir et d'émotion

Le Royal Est, avec sa configuration, permet une proximité valorisante et une convivialité entre les artistes et le public.
Alors ne manquez pas ce rendez-vous




Samedi 27 janvier 2018 à 20h00

Les exilés sont de toutes les époques, de tous les pays, et leurs musiques ont bien des points communs. Tel est socle d'Exodus qui, sur fond (entre autres) de qanoun, de guitare flamenca et de bouzouki, nous plonge dans l’univers musical des populations déplacées en entremêlant rebétiko, flamenco et musique alépine.




Samedi 27 janvier 2018

Voix de la diversité
Concert conté

Pour découvrir une culture à travers la musique. La musique tunisienne est une musique de métissage et chantée par les femmes elle devient musique de révolte et de changement... la musique annonce souvent les grand processus de changement.




Samedi 27 janvier 2018 à 20h30

Dans cette nouvelle création, la flûtiste Naïssam Jalal réunit le pianiste Leonardo Montana et le contrebassiste Claude Tchamitchian à la recherche de l’Invisible. Ce nouveau répertoire est à la croisée des musiques mystiques extra occidentales et traditionnelles et du jazz modal. Le silence y possède une place centrale, le rythme mène toujours vers la transe dans une forme répétitive et hypnotique, parfois la voix vient prêter main forte aux instruments pour entrer en contact avec l’Invisible en le nommant. Une création qui oscille entre contemplation et transe, silence et musique.




Samedi 27 Janvier 2018 à 20h30

Après Oran où il a rendu un émouvant hommage à son père spirituel Blaoui El Houari décédé en juillet 2017, Houari Benchenet présentera à Paris, lors de cette soirée au CCA, son dernier single «Kiwsal dhak lakhbar» (quand cette nouvelle est tombée). La chanson évoque la mort du «cheikh» et sa jeunesse avec la bande qui l’accompagnait à son époque (El banda zahouania).




Dimanche 28 janvier 2018 à 15h00

En janvier, le festival lilasien Cultures d’Hivers met la Tunisie à l’honneur. Le ciné-goûter de Khiasma vous propose une après-midi festive et conviviale à vivre en famille, d’abord au son du oud de Mohamed Bhar, dont les morceaux nous emmèneront dans un conte musical, puis devant le court-métrage Les Souliers de l’Aïd (Sabbat el Aïd) d’Anis Lassoued.




Dimanche 28 janvier 2018 à 15h00

« Autour de Tony Gatlif », c'est une après-midi exceptionnelle en trois temps : une interview du grand réalisateur de l'exil, un intermède musical par Hamam Khairy, virtuose du mouwachah alépin réfugié à Paris, et la projection de « Djam », le dernier film de Tony Gatlif.





> >>
video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014