petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Jeudi 27 Juillet 2017
Samedi 29 juillet 2017 à 20h30

Chanteur habité et performer hypnotique, le galvanisant Palestinien est un véritable phénomène.

Tamer Abu Ghazaleh est sans doute l'artiste du monde arabe le plus novateur et le plus avant gardiste de sa génération. Inclassable, impertinent, puissant sur ses disques comme sur scène, il laisse présager un avenir radieux et musicalement très riche pour la nouvelle scène moyen
orientale, dont il est l'un des leaders incontestés.




Mardi 19 septembre 2017 à 20h30

Quelle carrière, quel parcours
De 2000 à 2005, Mithkal Alzghair étudie la danse classique à Damas. À Beyrouth, il rencontre Mathilde Monnier. En 2010, il fuit la Syrie et suit la formation ex.e.r.ce au Centre chorégraphique national de Montpellier. Et en 2016, il remporte Danse élargie
Déplacement confronte la danse dabké de sa région natale aux émotions de la guerre et de l’exil, par le prisme de la liberté de penser et de chorégraphier qu’Alzghair trouve en Europe. Fils de paysans montagnards, indésirable dans son pays natal, il signe une pièce-manifeste, à la pointe de la danse contemporaine.
Thomas Hahn




Mercredi 20 septembre 2017 à 20h30

Quelle carrière, quel parcours
De 2000 à 2005, Mithkal Alzghair étudie la danse classique à Damas. À Beyrouth, il rencontre Mathilde Monnier. En 2010, il fuit la Syrie et suit la formation ex.e.r.ce au Centre chorégraphique national de Montpellier. Et en 2016, il remporte Danse élargie
Déplacement confronte la danse dabké de sa région natale aux émotions de la guerre et de l’exil, par le prisme de la liberté de penser et de chorégraphier qu’Alzghair trouve en Europe. Fils de paysans montagnards, indésirable dans son pays natal, il signe une pièce-manifeste, à la pointe de la danse contemporaine.
Thomas Hahn




Samedi 23 septembre 2017 20h00

Abdel Hakim Abdel Samad Kamel est un chanteur égyptien surnommé : " Hakim le Lion d’Egypte"

« Le Sultan du Shaabi égyptien moderne »
Hakim est reconnu dans le monde entier comme le chef de fil de la jeel music, cette musique - proche du raï algérien - adulée par la jeune génération égyptienne. C’est un innovateur qui a révolutionné le genre du shaabi, la chanson traditionnelle urbaine pour voix puissantes.
Sa musique ajoute des rythmes modernes à une base de mélodies traditionnelles, proposant de nouveaux sons. Hakim est une super star en Egypte et il a des fans partout dans le monde, de l’Europe à l’Australie en passant par le Moyen-Orient, l’Afrique ou l’Amérique du Nord.




Mardi 3 octobre 2017 à 20h30

Ecrite au lendemain des Printemps Arabes, la pièce chorégraphique de Fouad Boussouf a une résonance particulière : celle de la transformation et de la métamorphose. Porté par la musique soufie et la poésie de Mahmoud Darwich (prix de la Paix Erich-Maria-Remarque en 2003), Fouad Boussouf entraîne les danseurs vers un état de corps poussé à son extrême, figés ou se débattant avec vigueur comme une folle envie de défier le monde, basculant ainsi d’une transe incontrôlée à un sentiment d’exaltation.


Jeudi 5 octobre 2017 à 20h00

FESTIVAL FRANCOPHONIE METISSEE

Dans un univers sensible et envoûtant entre musiques du monde et electro-pop, la chanteuse Nawel Ben Kraïem raconte l’amour, la rencontre et la nostalgie autant que l’engagement et la révolution. Une ode énergique à la liberté et à la poésie.




Mardi 10 octobre 2017 à 20h00

Décrite comme "la voix moderne de la musique arabe" (New York Times), la chanteuse, auteure & compositrice libanaise Yasmine Hamdan apparaît sur la scène musicale avec Soapkills, duo de musique électronique précurseur qu'elle fonde à Beyrouth avec Zeid Hamdan, vers la fin des années 90. Le groupe acquiert graduellement un statut emblématique, et Yasmine devient une icône underground à travers le monde arabe.




Jeudi 19 octobre 2017 à 20h00

FESTIVAL FRANCOPHONIE METISSEE

Dans En Alerte, Taoufiq Izeddiou valse entre souvenir et recherche de spiritualité, accompagné des percussions d’un tambour et des vibrations d’une guitare électrique.




Vendredi 27 octobre 2017 à 20h00

WEEK-END LIBAN
L’Institut du monde arabe et le Théâtre de la Ville s’associent pour réaliser autour du Liban. Ces trois jours de partage musical et poétique, riches en découvertes et en virtuosité singulières.

Nabil El Azandes a conçu et mis en scène un hommage au festival de Baalbeck avec des œuvres musicales et poétiques signées par les auteurs Adonis, Etel Adnan, Talal Haydar, Issa Makhlouf, Wajdi Mouawad, Salah Stétié et les compositeurs Bechara El-Khoury, Naji Hakim, Zad Moultaka, Ghadi Rahbani, Gabriel Yared. Le récital sera accompagné de projections vidéo à partir d’archives.




Samedi 28 octobre 2017 à 20h30
W / MONKOPF & G.W. SOK

Actif depuis 2005, Jerusalem in myHeart (JIMH) est le projet audio-visuel de Radwan Ghazi Moumneh. Libanais d’origine, le montréalais d’adoption s’est fait connaitre par sa participation comme guitariste dans quelques groupes hardcore durant les années 90 et pour son travail comme ingénieur de son / producteur dans la dernière décennie. Moumneh est également un membre actif de la scène expérimentale de Beyrouth au Liban, pays où il réside encore quelques mois chaque année.

Avec AL-‘AN
(and your night is your shadow – a fairy tale of piece of land to make our dreams), OISEAUX-TEMPÊTE réalise à ce jour, son oeuvre la plus complexe, la plus riche par les textures acoustiques, électroniques et électriques qui le parcourent de leurs ondes ou l’ébranlent, la plus labyrinthique, mais aussi la plus personnelle. C’est un album où les Parisiens tiennent leur programme immersif et physique comme jamais.

Pour cette nouvelle création Oiseaux-Tempête s’entoure de 6 artistes renommés / 3 artistes européens :

- Paul Régimbeau aka Mondkopf
- G.W.Sok : LA voix, LE parlé/chanté des mythiques Néerlandais de The Ex pendant 30 ans.
- 1 VJ de As Human Pattern : une vidéo / film de sera projeté(e) durant la totalité du concert, établi à partir des rushes captés lors de leurs voyages. Ce collectif a notamment réalisé les clips vidéos de Mondkopf, Pneu, Saaad ou encore Mansfield.TYA.

et 3 artistes Libanais :

- Charbel Haber : figure emblématique du Beyrouth Underground depuis le début des années 2000,
- Abed Kobeissy et Ali El Hout : Abed joue des cordes tantôt électriques, tantôt acoustiques, du Buzuq, du Turkish Tanbūr, du Baglama ; Ali des percussions orientales, du Riqq et du Bandīr.





> >>
video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014