petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mercredi 26 Septembre 2018
Dimanche 21 octobre 2018 à 17h00

WEEK-END TUNISIE

De par son style rock et ses textes poignants, Sabry Mosbah s'est imposé comme l'un des plus brillants représentants de la chanson tunisienne actuelle.

Première partie : présentation de Walid Ben Selim et d’Alchimix, finalistes du prix Musiques d’Ici 2018 21 octobre 2018




Mercredi 24 octobre 2018 à 20h30

WORLDSTOCK FESTIVAL #6

Voilà plus de 15 ans que Trio Joubran parcourt le monde ouds à la main comme un étendard à planter sur chaque scène qui les accueille. Et cette année, c’est le Théâtre des Bouffes du Nord qui fera raisonner le luth oriental.
Trois frères, trois ouds. Samir, Wissam et Adnan. Sur scène et en studio, ils croisent leurs instruments comme trois solistes pour n’en former qu’un. Le oud est devenu la voix de leur âme, cœur battant de leur être avec lequel ils fusionnent.




Jeudi 25 octobre 2018 à 20h30

WORLDSTOCK FESTIVAL #6

Virtuose et artiste militant, Marcel Khalifé nous fera l’honneur de partager son art pour cette sixième édition de WorldStock Festival.
Compositeur, chanteur et oudiste libanais, Marcel Khalifé a fasciné le monde arabe par sa virtuosité, sa voix et son écriture délicate. Sa musique, il s’en sert pour défendre la cause palestinienne et envoyer un message de paix aux peuples en guerre.




Samedi 27 octobre 2018 à 19h30

WORLDSTOCK FESTIVAL #6

Bachar Mar-Khalifé, artiste franco-libanais au style inclassable, vient pour la troisième fois à la Gaité Lyrique. Il présente son quatrième album : "The Water Wheel", un hommage au oudiste Hamza El Din.

En fouillant dans la discothèque familiale, Bachar Mar-Khalifé découvre à l’adolescence "Escalay : The Water Wheel" (1971) du nubien Hamza El Din. Ce disque solo, d'un joueur de oud et chanteur méconnu en Europe, le transporte.




Samedi 10 Novembre 2018 à 20h00

La rencontre du classique, de la poésie et du hip hop : entre le pianiste Issam Krimi, le beatmaker Dtweezer, un quatuor à cordes et deux invités rappeurs de la nouvelle génération.

Proses, c’est un spectacle unique mettant en scène un dialogue entre le rap et la littérature, ponts, écarts et proximité entre des thèmes, des styles et des obsessions. Créé et mis en musique par le pianiste , compositeur et producteur Issam Krimi, le beatmaker Dtweezer et la complicité d’un quatuor à cordes, Proses invite deux rappeurs de la nouvelle génération à mêler rap et littérature lors d’une soirée musicale inédite. Invités à la soirée du 10 novembre : Chilla et Lord Esperanza.




Jeudi 15 novembre 2018 à 20h30

Invitée par la compagnie du ballet national de la Norvège, Carte Blanche, à créer la pièce Jerada pour treize danseurs, Bouchra Ouizguen travaille les mécanismes de survie d’un groupe d’individus. L’artiste marocaine active ces questions chorégraphiquement à travers des figures géométriques, le cercle, la spirale et la course, afin de faire apparaître un mouvement collectif qui tend vers l’infini. S’appuyant sur l’énergie musicale de Dakka Marrakchia, une forme musicale rituelle et folklorique de Marrakech, la pièce quitte les endroits familiers pour sonder des terrains inconnus, urbains ou désertiques, pour convoquer le présent.




Vendredi 16 novembre 2018 à 20h30

Invitée par la compagnie du ballet national de la Norvège, Carte Blanche, à créer la pièce Jerada pour treize danseurs, Bouchra Ouizguen travaille les mécanismes de survie d’un groupe d’individus. L’artiste marocaine active ces questions chorégraphiquement à travers des figures géométriques, le cercle, la spirale et la course, afin de faire apparaître un mouvement collectif qui tend vers l’infini. S’appuyant sur l’énergie musicale de Dakka Marrakchia, une forme musicale rituelle et folklorique de Marrakech, la pièce quitte les endroits familiers pour sonder des terrains inconnus, urbains ou désertiques, pour convoquer le présent.




Samedi 17 novembre 2018 à 20h30

Invitée par la compagnie du ballet national de la Norvège, Carte Blanche, à créer la pièce Jerada pour treize danseurs, Bouchra Ouizguen travaille les mécanismes de survie d’un groupe d’individus. L’artiste marocaine active ces questions chorégraphiquement à travers des figures géométriques, le cercle, la spirale et la course, afin de faire apparaître un mouvement collectif qui tend vers l’infini. S’appuyant sur l’énergie musicale de Dakka Marrakchia, une forme musicale rituelle et folklorique de Marrakech, la pièce quitte les endroits familiers pour sonder des terrains inconnus, urbains ou désertiques, pour convoquer le présent.




Dimanche 18 novembre 2018 à 17h00

Invitée par la compagnie du ballet national de la Norvège, Carte Blanche, à créer la pièce Jerada pour treize danseurs, Bouchra Ouizguen travaille les mécanismes de survie d’un groupe d’individus. L’artiste marocaine active ces questions chorégraphiquement à travers des figures géométriques, le cercle, la spirale et la course, afin de faire apparaître un mouvement collectif qui tend vers l’infini. S’appuyant sur l’énergie musicale de Dakka Marrakchia, une forme musicale rituelle et folklorique de Marrakech, la pièce quitte les endroits familiers pour sonder des terrains inconnus, urbains ou désertiques, pour convoquer le présent.




Samedi 24 Novembre 2018 à 20h00

L'Ensemble Mazzika rendra hommage le 24 novembre 2018 à l'une des figures les plus marquantes de l'histoire de la musique arabe; Fairouz. Ses excellents musiciens seront accompagnés par l'une des plus belles voix du monde arabe, la chanteuse Libanaise Ranine Chaar.





<< < > >>
video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014