petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Jeudi 12 Decembre 2019
Du Dimanche 10 novembre au dimanche 29 décembre 2019

Venez découvrir NAÏM aka Lamine dans son nouveau spectacle au Théâtre de l'Atelier : NAÏM dans libre-pensée
"état de celui ou celle qui s'est affranchi(e) de tout conformisme"
Dans ce nouvel opus, Naïm aka Lamine s'intéresse au système éducatif.




Du mercredi 13 novembre au dimanche 29 décembre 2019

Au seuil de la cinquantaine, Alice est un chanteur apprécié. Il jouit autant des suffrages du public que du respect du milieu professionnel, bénéficiant d’une visibilité dans la plupart des médias. Mais l’enthousiasme se tarit, l’habitude le gagne. Née de la rencontre entre Arthur H et Wajdi Mouawad, cette fiction est le récit d’une angoisse, celle d’une génération égarée dans l’abandon des repères. Comment se libérer de ce regard du monde qui nous détermine, quitte à tout voir tomber en ruine ? Comment survivre à la trahison des convictions de nos vingt ans ? Une tragi-comédie, forcément, tant il est vrai que toute mésaventure peut devenir éminemment risible.




Du samedi 16 novembre 2019 au samedi 7 mars 2020

De retour avec son nouveau spectacle, Nora Hamzawi épingle l'époque et exacerbe, avec la même lucidité qu'elle s'inflige à elle-même, les interrogations d'une jeune femme surprise d'être déjà trentenaire. Maternité, crises de couple, épanouissement social et sexuel... elle dissèque ses névroses avec autodérision et amusement pour finalement mieux nous aider à accepter les nôtres.




Du vendredi 22 novembre 2019 au samedi 21 décembre 2019

Elle s'appelle Leila, il s'appelle Karim, ils ne se connaissent pas et pourtant, ils viennent de se marier
Sous le regard médusé de ses amis Vanessa et Pedro, Karim, roi de la nuit et coureur de jupons à temps plein, va se marier
Pourtant réticent à l'idée de s'engager, ses parents ont su trouver "la" solution : Elle s'appelle Leila, page 72, rubrique "jolie Gazelle" d'un catalogue matrimonial.

Sans mesurer les conséquences de leur choix, ils se marièrent et eurent beaucoup de surprises
Une comédie moderne et décomplexée, qui se joue de tous les tabous et clichés, sans parti pris.

Le Saviez-vous ?
Après une tournée dans toute la France, Mariage à Ranger est l'une des premières comédies françaises à avoir été jouée au Maroc au profit d'associations aidant les enfants en difficulté.




Du jeudi 28 novembre 2019 au jeudi 2 janvier 2020

Riez en toute liberté avec Réda Seddiki combattant de la pensée unique. Le voyage qu'il propose explore les convulsions, les dérives de nos sociétés.




Du samedi 7 au vendredi 20 décembre 2019

Écrire en pays dominé : c'est sous le signe de l'ouvrage de Patrick Chamoiseau que la compagnie Nova a voulu placer ses deux derniers spectacles.

Après Nous sommes de ceux qui disent non à l'ombre, traversée poétique, politique et musicale des courants de la négritude et de la créolité, Et le coeur fume encore retrace les mémoires, les littératures et les silences de la guerre d'Algérie. Cette saison, le TGP présentera le premier volet du diptyque dans onze lycées d'Île-de-France et le second en ses murs.

Partant du constat que les non-dits entourant la guerre d'Algérie imprègnent encore un nombre considérable de familles en France, désireux d'aborder les questions de transmission, d'héritage, de tabous et de refoulements de ces mémoires, les membres de la compagnie ont croisé matière documentaire (témoignages recueillis au sein de leurs propres familles ou de leurs proches, archives historiques) et matière littéraire (poésie, textes dramatiques, romans).




Vendredi 13 décembre 2019 à 20h30

Entre Bagdad et Paris, l’enfance et l’âge adulte, Tamara Al Saadi nous embarque aux confins d’une dualité qu’éprouve parfois « l’étranger » à n’être jamais au bon endroit, de la bonne façon.
Comment ne pas ressentir une peur sourde lorsque la culpabilité de ne pas connaître son pays se mêle à la honte de ne pas comprendre celui qui nous accueille ?




Du mercredi 8 janvier au samedi 18 janvier 2020

Le quotidien de quatre retraités algériens, Chibanis (cheveux blancs en arabe), résidents en foyer, est bousculé par l’irruption de Martin, à la recherche de son père inconnu. Amours, familles, guerre, exil resurgissent, empreints d’humour et de pudeur.




Du jeudi 9 janvier au mercredi 22 janvier 2020

La maison était au bord d’une route comme au bord des larmes ses vitres prêtes à éclater en sanglots.
Vénus Khoury-Ghata

Julie doit faire face à son héritage, une grande demeure bourgeoise dont l’entretien est un gouffre financier. Autour d’elle, sa mère à la retraite est sur le point de mourir, son frère Jimmy semble vivre dans un autre monde, sa tante Mireille réclame sa part de l’héritage et Franck, son mari, est volontairement tenu à l’écart. Julie tente de relier ces mondes et glisse peu à peu vers une autre dimension. C’est sans compter avec l’Homme du lac. Il attend. Son spectre rôde autour de la famille, détient-il la clé pour échapper à ce labyrinthe ? Sa barque est prête pour la traversée.




Dimanche 12 janvier 2020 à 16h00

Ici, point de marivaudages, mais une parole sans filtre à propos des disputes conjugales, signe avant-coureur de la rupture amoureuse. Parce qu’ils sont les mieux placés pour en parler – et pourtant souvent les moins entendus –, le metteur en scène Mohamed El Khatib invite les enfants de parents séparés à livrer leurs propres points de vue.





> >>
video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2019